13Jul2015

Garantir un financement du développement qui fonctionne pour les États fragiles et touchés par un conflit

En marge de la troisième Conférence internationale sur le financement pour le développementqui s’est tenue à Addis-Abeba en juillet 2015, le g7+ a organisé un événement parallèle intitulé Ensuring that Financing for Development works for Fragile and Conflict-Affected States [Garantir un financement du développement qui fonctionne pour les États fragiles et touchés par un conflit]. La réunion a été parrainée par la Sierra Leone, le Timor-Leste et les États-Unis, et soutenue par le Dialogue international. L'événement a connu une participation de haut niveau de l’ensemble des composantes du Dialogue international (INCAF, g7+ et société civile) et du secteur privé. Grâce à ce type d’événements parallèles, et lors de séances plénières, les membres du Dialogue ont été en mesure de réitérer deux messages importants : i) les États fragiles et touchés par un conflit doivent faire partie intégrante de la discussion sur l'utilisation de l'APD pour mobiliser d'autres sources de financement pour le développement, et ii) l'APD doit être étendue aux PMA fragiles et touchés par un conflit - en particulier les orphelins de l'aide - et allouée de manière intelligente et conforme aux PSG du New Deal. Pour plus d’informations, consulter la page ici