Les origines du Dialogue international

Le Dialogue a été créé en 2008, avec pour mandat d’élaborer un ensemble d’objectifs pour la consolidation de la paix et le renforcement de l’État et un plan d’action pour un engagement efficace dans les États fragiles. Les constatations du Dialogue ont été présentées à Busan lors du 4ème Forum de haut niveau de 2011, qui fut également l’occasion pour les ministres et les hauts responsables du groupe du g7+ ainsi que pour les partenaires au développement, d’entériner le Dialogue et de prendre des engagements spécifiques pour sa mise en œuvre.

Le Dialogue a vu le jour en 2005 avec la Déclaration de Paris, qui a reconnu le besoin d’adopter des mesures particulières pour améliorer l’efficacité de l’aide dans les situations de conflit et de fragilité.

En 2007, les Principes du CAD ont été lancés pour apporter des orientations aux donneurs afin d’améliorer l'engagement international dans les États fragile

Lors du 3ème Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide qui s’est tenu en 2008 à Accra, certains États fragiles ont appelé à un dialogue qui permettrait, dans le cadre de l’établissement des priorités pour la consolidation de la paix et le renforcement de l’État, de faire entendre leurs voix au même titre que celles des partenaires au développement.

 

2011 LA SIGNATURE
DU NEW DEAL

2011 LA FEUILLE DE ROUTE
DE MONROVIA

2010 LA DÉCLARATION DE DILI SUR LA CONSOLIDATION DE LA PAIX ET LE RENFORCEMENT DE L’ÉTAT

2008 LE PROGRAMME D’ACTION
D’ACCRA

2007 LES PRINCIPES POUR L'ENGAGEMENT INTERNATIONAL DANS LES ÉTATS FRAGILES

2005 LA DÉCLARATION DE PARIS SUR L’EFFICACITÉ DE L’AIDE