psg.jpg

Évènement en parallèle du Dialogue international

Pour marquer le Sommet de l'ONU destiné à adopter l'Agenda de l’après 2015 pour le développementet et pour réfléchir sur la façon de mettre en œuvre les objectifs de développement durable (ODD) dans les pays touchés par des situations de conflit et de fragilité, le Dialogue international a organisé cet évènement parallèle de haut niveau.

plus »

Réunion du Groupe de pilotage

En marge des réunions annuelles de la Banque africaine de développement (BAfD), le Dialogue international sur la consolidation de la paix et le renforcement de l'État a tenu la réunion biannuelle de son Groupe de pilotage le 25 mai.

plus »

Évènement en parallèle g7+

Transition d’une situation de conflit à une situation de renforcement de la prospérité : Mobilisation et gestion des ressources dans les États fragiles et touchés par un conflit (à confirmer). Événement parallèle co-organisé par les gouvernements de la République de Sierra Léone (président du g7+), la République du Timor-Leste et les États-Unis.

plus »

Le Dialogue International 

Le Dialogue international sur la consolidation de la paix et le renforcement de l’État est le premier espace de dialogue politique qui réunit les pays fragiles et touchés par les conflits, les partenaires au développement et la société civile. Le Dialogue international est composé de membres du Réseau international pour les conflits et les situations de fragilité (INCAF), le groupe du g7+ des États fragiles et touchés par un conflit, et la plate-forme de la société civile pour la consolidation de la paix et le renforcement de l'État (CSPPS). Le Dialogue international est dirigé par M. Kaifala Marah, ministre des Finances et du Développement économique de la République de Sierra Léone, et Mme. Isabella Lövin, ministre de la Coopération pour le développement international de la Suède.

Vous pouvez suivre les travaux du Dialogue international sur twitter :

Le New Deal

Le New Deal pour l'engagement dans les États fragiles est un accord clé entre les États fragiles et touchés par un conflit, les partenaires au développement internationaux et la société civile, pour améliorer la politique de développement et les pratiques actuelles dans les États fragiles. Les pays se sont engagés à la recherche de méthodes de travail qui soient plus politiques, pour traiter les causes profondes des conflits et de la fragilité et canaliser les investissements dans les États fragiles, tout en se conformant et en adaptant les principes de base de l’efficacité de l'aide. Le New Deal s’appuie sur cinq objectifs de consolidation de la paix et de renforcement de l'État (PSG) comme fer de lance de tous les efforts internationaux dans les pays fragiles et touchés par un conflit. Il a été conçu par le Dialogue international et ratifié par plus de 40 pays et organisations lors du 4ème Forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide, le 30 novembre 2011 à Busan, en République de Corée.

Featured Documents  

 


Mise en oeuvre du nouveau cadre de développement dans les pays touchés par la fragilité et les conflits

Ce document, ecrit par ODI pour l'évènement du Dialogue international à l'ONU, se penche sur les enseignements tirés et sur l'ampleur du défi des états touchés par la fragilité et les conflits et identifie quelques éléments pour une éventuelle nouvelle plate-forme pour l'action collective, qui est nécessaire au niveau mondial si nous voulons faire en sorte qu'aucun pays ne soit laissé pour compte . 


Rapport 2014 de suivi du New Deal​

Ce rapport est la première tentative pour effectuer le suivi des progrès sur la mise en œuvre du New Deal pour l'engagement dans les États fragiles depuis son approbation en 2011. Il a été produit par le Dialogue international et n’est pas un produit figé, mais bien un travail en évolution, qui a pour objet de présenter les progrès réalisés et les difficultés rencontrées par les gouvernements, les partenaires au développement, et la société civile dans la mise en œuvre de leurs engagements.

Partenaires clés

Partenariat Mondial

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les nations, les entreprises et les organisations à mieux travailler ensemble pour mettre fin à la pauvreté. Il rassemble les gouvernements, le secteur privé, la société civile, entre autres, pour s’assurer que le financement, les connaissances et la politique puissent produire le maximum d'impact en faveur du développement.

La Plateforme pour des institutions efficaces

La Plateforme pour des institutions efficaces (PIE) est une alliance internationale qui regroupe plus de 60 pays et organisations (agences de développement multilatérales et bilatérales, société civile et think tanks), qui soutiennent les besoins et aspirations des pays à renforcer leurs institutions du secteur public.

Les groups constitutifs clés

Les pays du g7+

Le g7 + est un groupement volontaire de pays qui sont ou ont été affectés par un conflit et sont en transition vers l’étape suivante de développement. L’objectif principal du g7+ est de partager des expériences et d’apprendre les uns des autres, et de faire un plaidoyer afin que la communauté internationale réforme sa façon de s’engager dans les États fragiles et touchés par un conflit.

L’INCAF

Le Réseau international pour les conflits et les situations de fragilité (INCAF), qui fait partie du Comité d'aide au développement (CAD), est un forum qui aide les partenaires au développement et les organisations internationales de répondre aux situations de conflit et de fragilité en travaillant sur des politiques et une programmation de pointe.

La plate-forme de la société civile

La plate-forme de la société civile pour la consolidation de la paix et le renforcement de l'État (CSPPS) rassemble un groupe diversifié d'organisations de la société civile (OSC) et d'experts, tant des pays du g7+ que d'organisations de la société civile, travaillant sur les questions de consolidation de la paix, de renforcement de l'État, les conflits et la fragilité au niveau régional et mondial, partout dans le monde.